Historique

Considérant la création à Dakar, le 13 Novembre 1943 du Syndicat de Commerçants Importateurs et Exportateurs de l’Ouest Africain (SCIMPEX) et composé de commerçants issus de la métropole.

Considérant que ce syndicat patronal avait pour cadre territorial l’Afrique Occidentale française dont faisait partie la colonie de la Haute Volta (HV) qui en constituait une section territoriale.

Considérant que ce syndicat a joué un rôle important dans l’organisation économique, sociale, industrielle et agricole des colonies par le renforcement des comptoirs, des différents établissements ainsi que le financement de certaines infrastructures routières, ferroviaires et portuaires.

Considérant que le SCIMPEX constituait un outil de défense des intérêts des commerçants métropolitains dans le cadre d’une économie réglementée;

Considérant que la section territoriale de Haute Volta a été autorisée par décision de SCIMPEX/DAKAR en date du 20 Mai 1959 à se constituer en syndicat autonome ; que l’Assemblée constitutive de SCIMPEX/HV s’est tenue le 5 juin 1959 à Bobo-Dioulasso ;

Considérant que ce premier syndicat patronal des importateurs-exportateurs a joué un rôle essentiel après l’indépendance aussi bien dans l’organisation, la commercialisation des produits agricoles, le transit et l’approvisionnement du marché national que dans la représentation de ses membres auprès des pouvoirs publics par des propositions de différents textes ;

Considérant l’enclavement du Burkina Faso et l’importance des activités d’import-export pour notre pays ;

Considérant la démultiplication  des services avec l’avènement des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) qui ont transformé le commerce traditionnel et les échanges commerciaux ainsi que l’importance prise par les télécommunications, l’économie numérique, l’émergence du secteur industriel et minier,  le développement d’un secteur agricole de plus en plus moderne et des professions libérales dans notre pays ;

Considérant la nécessité de prendre en compte ces évolutions, de favoriser le développement et la prospérité économique du Burkina par une meilleure structuration des activités des Entreprises ;

Considérant la nécessité de prendre en compte et d’intégrer l’ensemble de ces secteurs pour un meilleur dynamisme du secteur privé commercial et industriel ;

Convaincus que la dynamique du secteur privé est créatrice de richesse, facteur de promotion sociale et de meilleures performances, élément fondamental de l’émergence du Burkina Faso ;

Nous, membres du SCIMPEX, avons décidé la transformation de notre organisation en un Conseil moderne, élargi, prenant en compte les mutations économiques induites par la libéralisation et la mondialisation pour doter ses membres d’un instrument :

  • de promotion du secteur privé ;
  • de défense de leurs intérêts ;
  • de promotion du dialogue social ;
  • et de partenariat avec les pouvoirs publics.

Cette nouvelle structure qui prend la dénomination Conseil Interprofessionnel des Entreprises du Burkina Faso (CIDEF) sera régie par les présents statuts et règlement intérieur.

Revue de presse

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Adipisci praesentium inventore deserunt. [...]
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Adipisci praesentium inventore deserunt. [...]
Suivez-nous sur Facebook